Mandy a commencé à souffrir de maux de tête sévères et persistants alors qu’elle était enceinte, ses maux de tête étaient devenus si intenses que la femme en perdait la parole et n’arrivait plus à prononcer les mots comme il faut.

En raison de son expérience de travail à l’American Heart Association (Association Américaine du Coeur), l’instinct de Mandy l’a poussé à penser qu’elle avait un accident vasculaire cérébral, elle a rapidement fait part de ses craintes aux docteurs.