C’est un type qui rentre dans une pharmacie et qui dit:

– Bonjour, je voudrais des préservatifs, s’il vous plaît !

La pharmacienne lui dit à voix basse:

– Excusez-moi, monsieur, mais vu notre clientèle assez conservatrice, nous employons un code pour désigner certains produits. En l’occurrence, celui que vous demandez est nommé « ticket de métro ».

A ce moment, une bonne soeur entre dans la pharmacie et capte la conversation en route…

Et le type reprend:

– Bon alors s’il vous plaît, je voudrais un ticket de métro »

La pharmacienne lui donne un petit sachet et le type s’en va. La bonne soeur demande de l’aspirine et s’en va elle aussi.